Comment bien préparer la vente de son entreprise ?

Les questions à vous poser

La vente de votre entreprise n’est pas sans conséquence, aussi il est préférable de prendre en considération le maximum de questions concernant en premier lieu votre propre situation.

  • Vous considérez-vous comme étant réellement déterminer et prêt à vendre ? En d’autres termes, est-ce le bon moment pour vous ? Avez-vous d’ores et déjà prévu la suite ? Accepteriez-vous de perdre la maîtrise sur cette affaire ?
  • Existe-t-il un profil de repreneur qui correspond déjà à vos attentes ? Dans le cas d’une entreprise familiale, par exemple, il est bien souvent préférable pour la pérennité de l’activité de chercher un repreneur dans vos cercles de proches.
  • Quelle est pour vous la période idéale pour vendre ? On le sait, vendre son entreprise au moment du départ à la retraite représente un avantage fiscal intéressant (pas de taxe sur la plus-value). Outre cet aspect, vendre lorsque les indicateurs économiques ne sont pas au beau fixe peut compromettre la cession, les repreneurs se montrant plus frileux et souhaitant négocier à la baisse. Aussi, la question du timing de la vente doit être sérieusement abordée.
  • Que voulez-vous vendre ? La totalité du fond de commerce ? Tout ou partie des actions de votre SARL ? Déterminez clairement et dès le départ l’objet de la cession !

Préparez votre entreprise à la vente grâce à un diagnostic 

Mettre en valeur les points forts de votre entreprise et connaître ses points faibles vous permettra d’aborder la recherche de repreneur et la négociation de la meilleure des manières. Un diagnostic complet devra alors être réalisé.

  • Diagnostic de l’activité 

C’est la partie la plus importante du travail puisqu’elle porte sur tous les éléments fondateurs du métier de l’entreprise.

– Vos produits et services : les points forts et les points faibles, les produits porteurs, ceux qui sont sur le déclin, les services les plus rentables…
– Votre marché : est-il dans une phase de croissance ? de maturité ? est-il un marché de niche ? de masse ? est-il impacté par une crise ?
– Votre clientèle : quelle est la répartition de votre portefeuille clients ? quels sont ceux qui sont le plus fidélisés ? rentables ? quel est le profil type de votre client ?
– Votre concurrence : quelle est votre position ? leader ? challenger ? outsider ? quelles sont les forces en présence ?
 – Vos fournisseurs : état des lieux des relations avec vos principaux sous-traitants et fournisseurs.

  • Diagnostic financier et comptable

Il s’agit ici de faire l’état des lieux de la santé financière de votre entreprise : actifs, passifs, dettes, créances, en cours clients et fournisseurs…

  • Diagnostic des moyens

Passez en revue les moyens humains et techniques.

  • Diagnostic réglementaire 

Existent-ils des contraintes réglementaires fortes sur votre secteur d’activité ?

  • Diagnostic juridique 

Etat des lieux des contrats, brevets techniques et autres marques et labels que votre entreprise possède.

Procéder à ce travail de préparation et de diagnostic vous aidera à aborder la négociation de la manière la plus juste.

JL Partners vous apportera une aide précieuse en la matière.